BrowserChoice.eu : j'espère que le ridicule ne tue pas !

BrowserChoice icôneVoilà, ça m'apprendra à laisser les mises à jours automatiques de Windows... J'ai encore ramassé une tripotée de trucs super utiles. Dans le lot de cette nuit, le pompon revient quand même - avec mention exceptionnelle - au nouveau BrowserChoice...

Il s'agit du résultat des discussions entre Microsoft et la Commission Européenne concernant la présence de Internet Explorer dans Windows.
Comme vous le savez sans doute, cela fait plusieurs années que la Commission accuse Microsoft d'abus de position dominante pour cause de navigateur internet trop intégré à l'OS. J'ai toujours trouvé cela d'un ridicule sans nom, vu qu'un navigateur, pour un utilisateur lambda, ça n'existe pas : lorsqu'un utilisateur clique sur l'icône bleutée, il "lance internet" et pas internet explorer. Pour lui, il ne s'agit que d'une fenêtre (dont il ignore le nom, la plus part du temps, faites vous même l'essai en interrogeant vos proches, pas trop geeek...) qui lui donne accès à internet. Quant à celui qui sait ce qu'est un navigateur, il a atteint un niveau de maturité lui permettant de trouver tout seul un autre browser (et de le télécharger) s'il en éprouve le besoin...

Néanmoins, et puisque la Commission n'a pas jugé bon de me consulter sur le sujet ;-), est né le bien nommé BrowserChoice !

Le principe de fonctionnement de ce BrowserChoice est assez simple. Lors de l'ouverture d'une session avec des privilèges importants (administrateur, pour la part, mais à vérifier avec d'autres droits), une fenêtre s'ouvre pour expliquer ce qu'est un navigateur internet. La définition est sobre mais à peu près explicite :

Le choix de votre navigateur, une décision importante

Vient après la fenêtre de choix d'un navigateur, qui commence déjà à soulever des débats sur l'ordre d'apparition des navigateurs, qui vous permet de faire votre marché :

Sélectionnez votre navigateur web !

Vous pouvez après cela, télécharger si vous le souhaitez....

Apparemment, il y a déjà un bon nombre d'utilisateurs troublés qui pensent qu'ils doivent impérativement effectuer une action. Il va peut être falloir revoir la comm'. En tout cas, moi, ce qui m'amuse, c'est que tout ça, ça s'affiche dans une fenêtre Internet Explorer...

URL de trackback :

http://www.rawlog.net/trackback/48

Je trouve juste que tu

Je trouve juste que tu renverses les responsabilités ... Ce n'est pas la commission européenne qui est incriminable dans ce désastreux programme qu'est BrowserChoice...

Microsoft a juste trouvé un moyen de respecter la loi en emmerdant tous ses utilisateurs ... Personne ne leur a demandé de mettre un truc non désinstallable qui n'est volontairement pas clair et qui pour la plupart des utilisateurs va se terminer par une installation de IE8 ...

Ce n'est pas la loi qui est responsable, mais son détournement par MS ...

Il ne s'agit pas d'une loi...

...mais d'une décision indiquant à Microsoft des exigences de commercialisation.

Quoi qu'il en soit je trouve cette histoire d'abus de position ridicule (en tout cas sur le sujet d'Internet Explorer). Et je t'écris cela à l'aide de Chrome installé sur mon MacBook Pro...

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.
Type the characters you see in this picture. (verify using audio)
Type the characters you see in the picture above; if you can't read them, submit the form and a new image will be generated. Not case sensitive.

Site propulsé par Drupal !    Contenu mis à diposition sous un contrat Creative Commons